Choix d'une trompette

Vincent Bach et Renold SchilkeUne fois que l'instrumentiste a appris à produire facilement un son de qualité, il peut améliorer ses résultats en choisissant judicieusement sa trompette et son embouchure, mais seulement à cette condition. Il est impossible en effet de juger de la qualité d'un instrument ou d'une embouchure si on ne maîtrise pas l'émission du son. Rappelons que le son est le produit de l'ensemble /instrument/masse d'air/cavité buccale/ dont les modes vibratoires se combinent dans le résultat final.
Toutes les trompettes, ou presque, se ressemblent extérieurement, alors que les différences pour l'utilisateur peuvent être énormes. Aussi faut-il d'abord bien comprendre les caractéristiques cachées de l'instrument : rendement acoustique, réponse et justesse, avant de discuter des caractéristiques apparentes : tonalité, type de pistons, finition, niveau de gamme, perce, et choix entre neuf ou occasion. Enfin vient le moment décisif : comment et acheter.
Mais d'abord rendons hommage à Vincent Bach et à Renold Schilke (photo ci-contre), qui ont su tous deux profiter de leur expérience de musiciens professionnels de haut niveau pour améliorer la facilité, la justesse et la qualité de son de notre instrument préféré. Plus près de nous, quelques concepteurs ont apporté une compétence et un savoir-faire qui ont produit des instruments réputés pour leur qualité à prix compétitif, en particulier R. Dale Olson qui a créé les Olds des années 60 avec Zigmant Kanstul.
Pour ceux qui lisent l'anglais, on trouve des conseils précis et bien expliqués sur le site de Jim Donaldson*, en particulier sur le choix d'un bugle.

Ut, si bémol et autres.
En France, les écoles de musique exigent la trompette en ut à partir du niveau "moyen" (3ème cycle). Tous les trompettistes français ont donc une trompette en ut, au moins celle avec laquelle ils ont fait leurs études. Dans la plupart des autres pays, la trompette s'enseigne et se joue en si bémol, comme le cornet ou le bugle. La trompette en ut n'y est utilisée que par des professionnels jouant en formation classique, pour les œuvres qui l'exigent.
Les débutants commencent donc généralement avec une trompette "d'étude" en ut avec coulisse(s) de si bémol adaptable(s). Vu la difficulté d'obtenir la justesse sur une seule tonalité, ce type d'instrument est en général faux autant en ut qu'en si bémol, avec une sonorité médiocre et pas toujours facile d'émission : tout ce qu'il faut pour décourager l'élève ; s'il persiste néanmoins, il devra de toutes façons la revendre pour acheter un instrument correct en fin d'études. Il est à mon avis bien préférable de commencer avec une trompette d'étude en si bémol (ou un cornet pour les très jeunes débutants) car on peut en trouver de très convenables autour de 500-600 €, qui pourront servir des années à l'élève qui n'a pas l'ambition de passer professionnel, puis d'acheter une trompette en ut professionnelle en arrivant en 3ème cycle.
Le trompettiste complet aura aussi une trompette piccolo en la et si bémol aigu, plus rarement une trompette en mi bémol (pourtant bien utile en ensemble de cuivres, ou pour jouer Haydn et Hummel ; s'il en a les moyens, pourquoi pas une mi bémol à quatre pistons donnant toute l'étendue de la trompette en si bémol ? cet instrument est utilisé au London Symphony Orchestra dans les parties périlleuses pour la sib). Les trompettes en fa et sol sont des curiosités dont presque plus personne ne joue depuis la généralisation de la piccolo en sib/la (en 1885, Teste, trompette solo de l'Opéra, jouait le Magnificat de Bach à la trompette en sol).
Il existe aussi la trompette de poche et la trompette à coulisse, que l'on trouve assez facilement en qualité "étude", mais dont l'utilité est discutable. Et pour finir, allez donc voir ma galerie des instruments inhabituels !

Pistons et valves rotatives.

Si la trompette à pistons est la plus largement répandue dans le monde, elle est supplantée de l'Allemagne à la Russie par la trompette à valves rotatives appelée en France "trompette à palettes". Scherzer 8209Au delà de cette différence de fonctionnement, la trompette à palettes diffère profondément de la trompette à pistons, du moins pour les trompettes en ut et si bémol, les plus usuelles : la branche d'embouchure est très courte, les valves rotatives étant placées à une quinzaine de centimètres de l'embouchure, alors que dans une trompette à pistons, ceux-ci sont placés à mi-parcours du tuyau. La trompette à palettes est donc de ce point de vue construite comme un bugle, et, comme pour celui-ci, la partie conique débouchant sur le pavillon est bien plus longue que sur une trompette à pistons (voir photo ci-contre, une Scherzer en ut). Conséquences : un son plus "rond", équivalent à celui d'une perce large alors que la perce réelle (diamètre du tube au niveau des valves) est plus étroite que sur une trompette à pistons (écoutez la différence de son entre une Bach à pistons et une Lechner à palettes).
Un autre avantage de la trompette à palettes est que l'usure des rotors est pratiquement nulle puisqu'ils ne frottent pas sur les cylindres : il n'y a donc pas de perte d'étanchéité ; en outre, les cylindres étant fermés, il n'y a jamais de fuite de pression. Une trompette à palettes est donc presque inusable si elle est bien entretenue. Enfin, la trompette à palettes a une réponse plus rapide du fait de sa perce plus conique et de la proximité des valves minimisant les réflexions d'ondes déphasées au niveau de l'embouchure.
Pourquoi, avec toutes ces qualités, n'a-t-elle pas supplanté la trompette à pistons dans le monde entier, comme l'ont fait le cor à palettes et (presque partout) le tuba à palettes ? Pêle-mêle quelques explications possibles :Scherzer 8211
• le son n'a pas le brillant ou le "percutant" de la trompette à pistons, qui est nécessaire à certaines œuvres et à certaines musiques (à l'inverse, de nombreux chefs d'orchestre exigent la trompette à palettes pour le répertoire romantique et post-romantique) ;
• la tenue de l'instrument est moins confortable et limite la force d'appui sur l'embouchure (mais est-ce bien un inconvénient ?) ;
• les palettes sont plus dures à actionner que des pistons et ne permettent qu'un jeu "tout ou rien" sans les effets de piston à demi enfoncé utilisés quelques fois en jazz ;
• la maintenance des valves rotatives est délicate (mais, heureusement, moins fréquente que le nettoyage des pistons).
A noter enfin que les trompettes piccolo à palettes (photo ci-contre, une Scherzer) sont construites comme les trompettes à pistons. Il n'y a donc pas de différence très importantes dans le son, qui reste toutefois plus "rond" que celui de la trompette à pistons, conformément à l'esthétique allemande.
Il existe un troisième système de valves, les valves viennoises* (j'ai dit valves et pas valses !) qui ne sont utilisées que par les cornistes des orchestres de Vienne. Mais depuis 2016, un nouveau système de pistons a été mis au point par Jérôme Wiss dans son atelier de Compiègne. Ce système supprime deux défauts des pistons usuels, qui créent des irrégularités de perce dans les traversées des pistons et des différences de sensation d'ouverture selon le doigté (ce problème est particulièrement notable sur les anciennes trompettes Courtois à "colonne d'air directe"). Dans le système Wiss, la perce reste constante sans "bosse" et le trajet de l'onde comporte à peu près les mêmes courbes pour les différents doigtés. J'ai essayé ses trompettes munies de son système de pistons et effectivement, on ne sent pas de différence d'ouverture d'un doigté à l'autre.

Vernie ou argentée et choix du métal.
Si l'on en croit Renold Schilke, le vernis dégrade la qualité d'une trompette, c'est pourquoi ce fabricant ne vend que des instruments argentés ou dorés. Pourtant, la majorité des trompettes vendues dans le monde sont vernies et non argentées, alors que la différence de coût est faible. Quels sont les différences pour l'utilisateur ?
• une trompette argentée a un son plus sombre, moins brillant, que son équivalente vernie, tout simplement parce que l'épaisseur de vernis réduit la vibration du métal et améliore donc le rendement dans les harmoniques élevées.
• un instrument verni demande moins d'entretien courant, mais les réparations sont plus coûteuses car il faut en général refaire complètement le vernis.
Si vous achetez à l'étranger, préférez un instrument argenté car il arrive que le vernis ait un défaut d'application qui se manifeste plusieurs semaines ou mois après l'achat et nécessite une réfection complète sous garantie. C'est rare, mais ça arrive même dans les marques les plus réputées.
Le métal le plus utilisé pour fabriquer la trompette est le laiton (en moyenne 70% de cuivre, 30% de zinc). Certains fabricants proposent en option des métaux différents pour certaines parties de l'instrument : "red brass" (90% de cuivre), "gold brass" (80% de cuivre), "sterling silver" (92,5% d'argent), "nickel silver" ou "german silver" (c'est le maillechort : 65% cuivre, 20% nickel, 15% zinc). Utilisés dans le pavillon, ces métaux changent légèrement le son de l'instrument tandis que l'utilisation de "gold brass" ou de maillechort pour la branche d'embouchure ou les coulisses peut en ralentir la corrosion interne (mais rien ne remplace un nettoyage régulier).
Pour les pistons, l'alliage utilisé généralement dans les instruments professionnels est le monel (68% de nickel, 30% de cuivre et 2% de fer et divers), tandis que la plupart des instruments d'étude (mais aussi certaines trompettes pro, Getzen ou Benge par exemple) ont des pistons en laiton ou en maillechort plaqué nickel. On trouve aussi des pistons en acier inox tant en bas de gamme (Weril, Winston, Giardinelli, ...) qu'en haut de gamme (pistons Bauerfeind utilisés par Eclipse, Taylor, Baumann, Shagerl...). On trouve d'occasion des trompettes avec pistons en laiton chromé (les Selmer des années 60) ou des Yamaha et quelques Schilke des années 70 utilisant un alliage spécial (Yamalloy*) qui s'est révélé désastreux à l'usage : à éviter.

Et les trompettes en plastique ?
Nouveau : on peut trouver maintenant des trompettes en plastique qui sont vendues autour de 150€. Il y a deux fabricants à ma connaissance : pTrumpet et Tromba. La pTrumpet est entièrement en plastique, pistons et chambres compris ; elle est à "colonne d'air directe" pour parler comme Courtois d'une trompette dont les trois coulisses sont du même côté des pistons, comme les bugles. C'est avantageux pour le fabricant puisque les pistons sont interchangeables, mais cela produit un écart notable de résistance à l'émission entre le doigté à vide et les autres. La Tromba, en revanche, est de conception classique et elle comporte des pistons en métal (monel ou inox ? je n'ai pas pu le déterminer) et les chambres des pistons sont également chemisées en métal.
Je n'ai essayé aucun de ces instruments, mais les avis trouvés sur internet sont généralement plus favorables pour la Tromba que pour la pTrumpet. Les trompettes en plastique vont certainement prendre une bonne part du marché des instruments d'étude dans les prochaines années pour plusieurs raisons : coût de fabrication bien plus faible, qualité de fabrication a priori constante, solidité et légèreté idéales pour un jeune débutant.

Trompette d'étude, intermédiaire ou professionnelle ?
On distingue habituellement ces trois gammes d'instruments :
• une trompette d'étude neuve coûte de 200 à 600 € environ. On peut trouver moins cher, mais le plus souvent il s'agit d'instruments de fabrication grossière qui relèvent plus de la plomberie que de la facture instrumentale et sont pratiquement injouables ; les moins chères des trompettes jouables de marque sont les Amati ou Weril d'entrée de gamme en si bémol à environ 300 €, mais n'en attendez pas des miracles. A ce prix, une bonne trompette de fabrication chinoise est certainement un meilleur achat. Fabriquées en grande série, avec des pistons en laiton ou maillechort nickelé (ou de plus en plus souvent en acier inoxydable) et un pavillon en deux pièces formé au tour, les trompettes d'étude présentent une qualité variable, directement liée à la compétence technique et au degré de contrôle du fabricant. Mais surtout ne confondez pas trompette d'étude et trompette de basse qualité. Débuter à la trompette est difficile, et il est déconseillé de commencer avec un instrument faux et d'émission aléatoire. Une trompette d'étude doit être juste et facile à jouer, la dynamique et la sonorité étant de moindre importance.
• une trompette "semi-pro" ou intermédiaire de grande marque coûte de 600 à 1000 €. Elles ont des pistons de meilleure qualité et un anneau d'accord de la première coulisse. Sauf exception, les trompettes de gamme "intermédiaire" sont mieux finies mais pas vraiment meilleures que les trompettes d'étude : économisez donc encore un peu pour passer à la gamme professionnelle. Si votre budget ne permet pas d'acheter une trompette professionnelle neuve, prenez une bonne trompette d'étude en sib autour de 400 à 600 € (Yamaha, Jupiter, Stomvi, ou bien une trompette chinoise "semi pro"), qui offrent une bonne qualité de fabrication, en particulier pour les pistons.
• une trompette professionnelle doit offrir toutes les qualités attendues par le musicien de métier : justesse, réponse, rendement, sonorité, fiabilité, etc.. Elle comporte des pistons en monel et un pavillon d'une seule pièce formé par martelage et recuit, et doit avoir été essayée et mise au point en fin de fabrication. Le prix va de 1000 à 3000 € pour les plus répandues, mais peut atteindre le triple ou plus pour certaines fabrications artisanales.

On peut classer les qualités d'une trompette en trois critères (en plus de la qualité de fabrication) :
• la justesse est déterminée principalement par la géométrie de l'instrument, en particulier la branche d'embouchure. Les fabricants de trompettes professionnelles réputées construisent généralement leurs trompettes d'étude sur les mêmes formes, donc leur justesse n'a pas de gros défaut ;
• la facilité d'émission ou "réponse" est déterminée principalement par la qualité de fabrication, en particulier au niveau des pistons et des soudures des tubes, qui peuvent présenter des irrégularités perturbant le déclenchement de la vibration ;
• la sonorité est déterminée principalement par le pavillon (forme, matière, mode de fabrication). C'est là que se situe la principale différence entre une trompette d'étude (ou intermédiaire) et une trompette professionnelle. Ainsi, un pavillon de Bach professionnelle coûte le prix d'une trompette d'étude complète, voire plus si on veut un pavillon en argent.
Si vous achetez une trompette d'étude en sib pour débuter, il reste un dernier critère de choix : envisagez vous l'achat plus tard d'une trompette sib de gamme professionnelle ? si oui, privilégiez la justesse et la facilité d'émission, et tant pis pour la sonorité, puisqu'il s'agit seulement d'apprendre. En revanche, si vous pensez garder cette trompette pour jouer à l'harmonie (par exemple, si vous prévoyez d'acheter une trompette en ut professionnelle plus tard), il faut que le son "passe" sans trop d'effort et donc ce critère prend de l'importance. Dans ce cas, un essai chez le vendeur s'impose.

Peut-on trouver des trompettes chinoises de bonne qualité ?
Oui, après des décennies de productions injouables, on trouve depuis 2006 des trompettes, cornets et bugles corrects fabriqués en Chine. Les grandes marques comme Yamaha ou Bach y font fabriquer depuis plusieurs années leurs instruments d'étude, et on peut maintenant acheter pour moins cher des instruments sortant des mêmes chaînes de fabrication, quelques fois même améliorés. Ainsi, j'ai pu essayer de bons instruments chez un distributeur de ma région, qui a malheureusement cessé son activité. Malheureusement, ces fabrications de bonne qualité sont encore difficiles à distinguer de la masse de produits bas de gamme vendus sur e-bay ou sous des marques de distribution. Tant que ces instruments ne seront pas vendus sous la marque de leur fabricant, il sera risqué de les conseiller puisque rien ne garantira l'origine de leur fabrication. En outre, beaucoup d'ateliers refusent de réparer les instruments de marques inconnues, ayant connu des déboires avec des produits de trop mauvaise qualité pour être réparables. A ma connaissance, le seul fabricant chinois qui vend sous sa propre marque est Eastman, mais il n'est pas distribué en France.
Vous pouvez donc faire de bonnes affaires à condition de vous adresser uniquement à des distributeurs professionnels, de vérifier la garantie offerte et de vous assurer auprès du vendeur qu'il y a bien un atelier de réparation pouvant prendre en charge ses instruments après la fin de la garantie contractuelle. Vérifiez aussi la possibilité de renvoyer l'instrument s'il ne convient pas, ou bien de l'essayer avant l'achat.
Pour ceux qui veulent le prix le plus bas sans autre condition, on trouve chez Thomann une trompette chinoise à 115 euros avec étui et embouchure, mais si vous avez réellement l'intention de jouer de la trompette, vous risquez d'être très vite déçu. Le plaisir que l'on tire d'un instrument de bonne qualité est incomparable, et dans les gammes d'instrument produits en Chine, on trouve des trompettes de niveau "intermédiaire", avec des pistons en monel, une branche et un pavillon en cuivre rose et une belle finition pour le prix d'un instrument d'étude de grande marque. On n'est pas encore au niveau des gammes professionnelles (en particulier la justesse n'est pas toujours maîtrisée), mais ce n'est plus qu'une question de temps...

Perce moyenne ou large ?
La perce est le diamètre interne du tube mesuré au niveau de la deuxième coulisse (en effet, certaines rares trompettes ont des tubes de diamètre différent pour chaque piston). Pour la plupart des trompettes, ce diamètre est constant depuis la sortie de la branche d'embouchure jusqu'au départ du pavillon, mais certaines trompettes dites "à perce progressive" ont un diamètre légèrement croissant, comme par exemple les Bach "Vindabona". C'est le cas aussi de certaines trompettes en ut dont la coulisse d'accord a un diamètre du côté de la branche plus petit que du côté des pistons pour améliorer la justesse.
Les valeurs de perce habituelles pour les trompettes à pistons sont :
Perce étroite (S) : 11,20 mm = 0,441 pouces (inusitée de nos jours)
Perce moyenne (M) : 11,43 mm = 0,450 pouces
Perce moyenne-large (ML) : 11,66 mm = 0,458 pouces
Perce large (L) : 11,76 mm = 0,463 pouces
Perce extra-large (GL ou XL) : 11,89 mm = 0,468 pouces
La grande majorité des trompettes en Sib a une perce ML alors qu'on préfère souvent une perce L pour la trompette en Ut en orchestre symphonique. En effet, plus la perce est large, plus on peut jouer fort sans cuivrer le son, mais en contrepartie, l'instrument demande plus d'endurance car la quantité d'air à maintenir en vibration est plus importante. On peut toutefois compenser une perce M par un pavillon plus évasé pour retarder la formation des ondes de choc qui donnent le son cuivré, ce qui donne une dynamique de son équivalente sans compromettre l'endurance : c'est le cas, par exemple, de la Schilke B7 ou des Zeff 901S (en Sib) et 911S (en Ut). Autre avantage pour le musicien symphonique, selon Richard Smith : une perce large donne une plus grande latitude de correction de justesse en jouant car les pics de résonance sont plus larges. Mais une trompette à perce progressive ou quasi-progressive est intrinsèquement juste si elle a été bien conçue.
Pour les trompettes à palettes en Ut ou Sib, dont les valves rotatives sont placées près de l'embouchure, le diamètre interne des coulisses est évidemment plus petit pour un même volume d'air contenu dans l'instrument. Les valeurs de perce ne sont donc pas comparables à celles des trompettes à pistons.

Neuve ou d'occasion ?
Contrairement aux instruments à cordes, les instruments à vent ne se bonifient pas en vieillissant. Au contraire, ils se dégradent et perdent progressivement leurs qualités. Une trompette qui a beaucoup servi a les pistons usés, les tubes encrassés et même le métal voit ses propriétés altérées à la longue sous l'effet des vibrations. Cela se traduit par un son moins "chaud", des problèmes de justesse et une plus grande difficulté d'émission dans l'aigu. On peut prolonger la durée de vie par un entretien soigneux, avec un décrassage interne tous les ans (aux ultra-sons ou à l'acide dans les cas extrêmes), mais on ne dépassera pas 2000 à 3000 heures environ pour une utilisation sérieuse.
Acheter une trompette en ut ou en si bémol d'occasion n'est donc pas à recommander sauf si on est certain que l'instrument a peu servi. En revanche, une trompette piccolo ou une trompette en mi bémol ne souffre généralement pas d'un usage intensif et on peut trouver de bonnes occasions : allez donc voir la rubrique des achats et ventes d'occasion

Choix d'une trompette professionnelle neuve.
L'achat d'une trompette neuve de qualité professionnelle demande quelques précautions. En effet, même chez les fabricants de modèles haut de gamme, on décèle des différences entre des instruments apparemment identiques. Une seule solution : en essayer plusieurs chez un revendeur connu pour sa clientèle professionnelle, qui peut vous présenter plusieurs exemplaires du modèle qui vous intéresse. Bien entendu, il faut avoir choisi au départ le type d'instrument que l'on cherche : impédance, masse, perce, etc.. en fonction de son utilisation principale. Attaquer un "la" ou un "sol#" aigu est un bon test pour juger de la qualité car ces notes ont une émission aléatoire sur les instruments de bas de gamme. Vérifier la justesse : sur une trompette en si bémol, le "mi" à vide doit être juste ; vérifier aussi le "la" et le "ré" premier piston (il est utile de se munir d'un petit accordeur électronique). Vérifier aussi que la hauteur d'une note jouée ne varie pas en jouant du piano au forte tout en conservant une émission bien centrée sur la résonance.

Vincent BachBach (racheté par Selmer USA en 1961) et Yamaha sont les marques qui dominent quantitativement le marché, mais depuis quelques années B&S en prend une part croissante. Les trompettes Bach "Stradivarius" sont réputées pour leur sonorité, mais aussi pour le manque de constance dans leur fabrication : certains exemplaires sont durs à l'émission, avec des défauts de réponse ; toutefois depuis la fin de la grève de l'usine de Elkhart, la qualité est beaucoup plus constante (approximativement depuis le numéro de série 645000). Il n'est donc pas recommandé d'acheter une Bach sans l'avoir essayée, mais une bonne Bach est un instrument incomparable. Au contraire, les Yamaha, Schilke ou B&S Challenger II présentent une qualité de fabrication assez constante avec une bonne réponse et une émission facile, mais leur son "passe" moins bien que celui d'une Bach. On parle aussi beaucoup de Stomvi, mais je n'en ai jamais vu entre les mains d'un professionnel, sauf la piccolo. En France, Courtois Evolution IVCourtois est maintenant le seul fabricant de trompettes professionnelles depuis que Selmer a cessé la fabrication des cuivres en 2010. Courtois fabrique en particulier une bonne trompette en ut "Évolution IV" (photo ci-contre, elle existe aussi en sib) ; mais alors que les bois français dominent le marché professionnel, les cuivres français paraissent moins prisés à l'étranger que ceux "made in USA". Lisez aussi les conseils dispensés sur le forum des trompettistes*, en particulier la contribution de Peter Bond, trompettiste au Metropolitan Opera de New York. Enfin, vous pouvez consulter le site "TrumpetReview.com"* créé en janvier 2004 qui collecte les jugements de trompettistes sur leurs instruments.
Pour finir, un "truc" pour choisir une bonne Bach neuve : sur le lot que vous présente le vendeur, méfiez vous de celles dont les pistons ou les coulisses sont déjà graissées, car cela signifie qu'elles ont déjà été essayées et n'ont pas été sélectionnées. Pour la trompette en ut, prenez la de préférence avec une branche 25H, elle sera plus juste. Mais de toutes façons, faites vous accompagner par un bon trompettiste ayant les mêmes critères de choix, et essayez les trompettes pendant au moins ½ heure à une heure.
Johannes ScherzerSi vous cherchez une trompette à palettes, le choix est plus restreint et le vendeur ne pourra probablement vous présenter qu'un seul exemplaire, au mieux, mais ça vaut le coup d'essayer, ne serait-ce que pour comparer le son avec la trompette à pistons. Les plus réputées viennent évidemment d'Allemagne (Scherzer, Monke) ou d'Autriche (Lechner, Schagerl), bien que Yamaha et même Bach en proposent. Les trompettes Josef Monke offrent le plus de puissance, tandis que les Lechner ont le son le plus doux. Schagerl est la marque en vogue dans les orchestres symphoniques, et Scherzer la plus réputée pour la piccolo. Les trompettes Scherzer sont fabriquées en série et à prix raisonnable, tandis que les Monke, Lechner et Schagerl sont faites à la demande et sont plus chères.
(Photo ci-contre : Johannes Scherzer ; ci-dessus : Vincent Bach. A noter que Bach était Autrichien de naissance, de son vrai nom Vincenz Schrotenbach)

Où acheter ?
A Paris, on trouve quelques boutiques qui ont un stock suffisant de trompettes professionnelles pour permettre essais et comparaisons. En voici quelques unes (spécialisées dans les instruments à vent) :
Dans le 8ème arrondissement, rue de Rome :
Vincent Genod "Musique et Art" au n° 47 (tél. 01 4522 1680)
Feeling Musique au n° 61 (tél. 01 4522 3080)
Dans le 12ème, près de la gare de Lyon :
L'Olifant, 7 rue Michel Chasles (tél. 01 4346 8053)
Dans le 18ème :
Arpèges, 123 rue Lamarck (tél. 01 5306 3940)
Dans le 19ème, près du CNSM :
Woodwind & Brasswind 11-15 avenue du nouveau conservatoire (tél. 01 4201 2444) est la filiale française d'un gros distributeur américain, ce qui lui permet de proposer des marques inconnues des autres magasins et des prix compétitifs. C'est le seul magasin parisien à préciser si un instrument est en stock au magasin : très utile de le savoir avant de faire le déplacement pour un essai.

En province, il y a peu de magasins ayant en stock plusieurs modèles d'instruments professionnels. On peut en signaler un à Lille, Cuivres et bois 12 rue d'Angleterre tél. 03 2051 1368
Un au Mans (72) : L'atelier d'Orphée et un à Lyon (69) : JS Musique (la brochure tarifaire est la même que celle de L'atelier d'Orphée !)
Si vous voyagez souvent, il peut être intéressant d'acheter à l'étranger. En novembre 1980, une Bach avec étui et embouchure coûtait 3300F à Paris et 320$ à New-York (chez Manny's, le spécialiste des cuivres, 156W 48ème rue, à 200m de Broadway). Le dollar s'échangeait à 4 Francs. Une Bach rapportée d'un voyage revenait ainsi à moins de 1700F, droits de douane et TVA compris, de quoi payer à l'époque le billet aller-retour en charter avec l'économie réalisée ! Qu'en est-il de nos jours ? Voici quelques adresses à l'étranger de grands distributeurs :
• A Londres, Phil Parker dans Crawford street, à deux pas de Baker street (vous savez, là ou habitait Sherlock Holmes).
• Dans la banlieue de New York, Dillon Music, 325 Fulton street, St Woodbridge, New Jersey (près de Newark, à 40 mn de Manhattan par le train). Si vous n'avez pas le temps, vous pouvez aller chez Sam Ash (qui a racheté Manny's), mais les prix sont moins intéressants.
• En Allemagne, MusikHaus Thomann à Treppendorf (à 180 km à l'est de Francfort) (prix incluant la TVA française pour achat par correspondance)
Voici à titre d'exemple les prix de quelques trompettes professionnelles considérées comme des valeurs sûres. Si vous êtes hésitant devant la multitude de marques et de modèles, vous trouverez certainement dans cette courte liste le modèle qui convient à votre style de jeu et à votre répertoire. Dans cette liste ne figurent pas certaines marques comme Holton, Leblanc, King, Schagerl, Fides etc... La raison n'est pas que je les déconseille, c'est seulement que je ne les ai pas essayées et qu'on ne les trouve pratiquement jamais en stock dans les magasins parisiens. Il manque aussi les instruments "pro" de Jupiter, que je n'ai pas encore essayés. Il existe aussi des trompettes bien plus chères, mais leur supériorité, si elle existe, ne vaut pas à mon avis le supplément de coût.

Prix de quelques trompettes professionnelles pouvant constituer un bon choix selon le type d'utilisation.
relevés sur internet le 30 août 2017

Prix en Euros TTC1 au 16/09/2012
Arpèges
Feeling
Musique
& Art
W&B
L'Olifant
Cuivres
& bois
Thomann1
Dillon1
Bach Strad. B180ML/37, 43 ou 72
3377
3450
3160
3285
3259
3076
3285
2263
Yamaha Xeno (ut ou sib)
2399
2324
2461
2369
2325
2360
-
2027
Yamaha 6310Z
1849
1729
1848
2035
1729
1646
-
-
Conn Vintage One
3386
2947
2089
2179
-
1844
2249
-
Schilke B5 et autres
3299
3251
-
- -
3368
3299
2411
B&S Challenger II (ut ou sib)
1710
1679
1669
1666
-
1595
1666
2293
Trompette à palettes en ut
Scherzer 3120
-
Lechner 3490
-
-
Schagerl 3760
Scherzer 2999
Kanstul 2820
Yamaha 6810 (piccolo)
2389
2324
2388
2515
-
-
-
1972

1 pour la France métropolitaine, ajouter 10 € de frais d'envoi pour Thomann et 88 € + taxes (26% de TVA et taxe douanière) pour Dillon.
La boutique Total Musique à Paris ne figure plus car elle ne vend plus de trompette professionnelles. En revanche, j'ai ajouté l'Olifant qui affiche désormais des prix concurrentiels. Les tarifs relevés chez Dillon ont été directement relevés en euros et les prix indiqués sont pour un achat sur place, mais il faudra passer la douane au retour... Woodwind & Brasswind USA refuse désormais les commandes passées depuis la France pour certaines marques, et vu leurs prix, ce n'est pas une grosse perte. C'est pourquoi j'ai retiré cette boutique du comparatif.
Selmer France a cessé la fabrication des cuivres, tandis que Courtois continue d'afficher une gamme de trompettes malgré la fermeture de l'usine d'Amboise, mais elles ne figurent plus sur les sites marchands ci-dessus, sauf Dillon ! La Scherzer reste la moins chère des trompettes à palettes professionnelles, mais elle n'est plus référencée chez les marchands parisiens. Si vous cherchez une trompette de ce type, ils en ont généralement une en stock, de fabrication artisanale ou de chez Yamaha ou Stomvi, à des prix plus élevés.
Les prix indiqués sont pour le modèle de base le moins cher, mais il existe chez Bach, Yamaha ou B&S un grand nombre d'options contre supplément. Certains prix bas correspondent probablement à des promotions qui risquent de ne pas durer : il est conseillé de les vérifier sur le site du vendeur si vous envisagez de commander. Les Bach et les B&S en ut sont un petit peu plus chères qu'en si bémol, tandis que les Schilke sont toutes au même prix, sauf les nouveaux modèles HC et HD.

Conclusions :
La baisse de l'euro par rapport au dollar se traduit par une hausse généralisée et, comme l'an dernier, l'achat par correspondance à l'étranger ne présente plus d'intérêt. Les prix des trompettes Bach Stradivarius augmentent très fortement tandis que leur gamme de modèles s'élargit à de nouvelles variantes. Plus que jamais, le mieux est donc de faire le tour des magasins en étant accompagné par un trompettiste expérimenté, et de ne pas hésiter à marchander en exigeant du vendeur les prix les plus bas proposés dans les autres magasins. Si vous prévoyez de venir à Paris pour acheter une trompette, téléphonez d'abord aux magasins pour connaitre l'état du stock pour le modèle qui vous intéresse, car s'il n'y en a qu'une seule, il sera difficile de faire des comparaisons ! Quand vous aurez trouvé la trompette qui vous convient, achetez-la, même si elle coûte un peu plus cher qu'ailleurs. En effet, vous n'êtes pas certain d'en trouver une aussi bonne par correspondance, et c'est aussi une question d'éthique. Votre trompette va vous accompagner pendant des années : que représentent quelques dizaines d'euros économisés si vous devez vivre avec le regret de ne pas avoir choisi la meilleure ?

Marques et fabricants de trompettes.
Comme beaucoup d'industries, la facture instrumentale a connu de nombreuses concentrations au cours des dernières années. Des marques prestigieuses ont changé de propriétaire, ce qui a pu influencer l'évolution de la gamme d'instruments et la qualité de fabrication. Quand on achète un instrument, il est bon de savoir qui contrôle réellement sa marque
Notez aussi que même des marques parmi les plus réputées font fabriquer leur bas de gamme dans des pays à bas coût de main d'œuvre (Chine, Inde, etc.). Ainsi, par exemple, les trompettes Bach TR700 ou VBS1 ne sont pas au catalogue officiel de la société, qui refuse d'indiquer leur lieu de fabrication ... mais tout le monde sait que la TR700 "Prélude" (entre autres) vient de Chine.
Steinway Musical Instruments qui vient d'être racheté en août 2013 par le fonds d'investissements Paulson & Co détient Conn-Selmer Inc. holding qui regroupe les sociétés Selmer USA (marques Bach et Buescher, à ne pas confondre avec les trompettes d'étude Paul Beuscher à Paris) Benge, Conn, King, Spirit, Avanti et Prélude. Leblanc ne fait plus que des clarinettes, Holton des cors et Martin (à ne pas confondre avec les trompettes d'études Robert Martin à Mâcon) a disparu. Ces compagnies sont basées à Elkhart (Indiana), de même que Blessing et de nombreux autres facteurs d'instruments. Il n'est pas impossible que des composants de ces différentes marques sortent de la même usine... D'ailleurs, depuis la longue grève de 2006-2007, une partie des trompettes Bach professionnelles (réf. 182) est fabriquée dans l'usine King de Eastlake (Ohio), qui fabrique aussi les trompettes Benge et la Conn Connstellation. Bien sûr, tous les instruments d'étude du groupe viennent de Chine ... Tous les instruments du groupe Conn-Selmer sont distribués en France par Gewa, y compris Bach depuis 2011, mettant fin à un accord de réciprocité centenaire avec Selmer Paris. Gewa est propriétaire de la marque Roy Benson qui fait fabriquer ses instruments en Chine.
Schilke a été racheté fin octobre 2002 par Andrew Naumann, un spécialiste de la copie de trompettes baroques.
Courtois (qui a appartenu pendant 10 ans au groupe Ja Musik) et Besson (ex-Boosey & Hawkes, ex-The Music Group), qui ne vend plus que des cornets ont été rachetés en janvier 2006 par Buffet-Crampon devenu Buffet Group.
• Le groupe Buffet a aussi racheté en 2012 B&S et Scherzer. B&S fabrique aussi des trompettes vendues sous d'autres marques (Frederick Schmidt, Cannonball, Sonare (la Sonare est une B&S Challenger I équipée d'une branche Blackburn), ...)
Kanstul en Californie, fabrique ses propres trompettes mais aussi des instruments ou des pièces détachées pour d'autres marques comme Smith-Watkins (sauf les branches d'embouchure), la "Wild Thing" de Flip Oakes, la Jerome Callet "Jazz" ou la "Zeus Guarnerius" pour un distributeur canadien (et probablement bien d'autres).
Stomvi, une marque de Honiba S.A. (Espagne), fournit aussi le corps de la nouvelle piccolo Bach (seul le pavillon vient de Bach).
Yamaha (Japon, avec usines en Chine (Xiaoshan Yamaha Musical Instruments Co., Ltd.) et en Indonésie (P.T. Yamaha Musical Products Indonesia) est le plus grand fabricant mondial d'instruments de musique de tous types.
Getzen fabrique aussi les trompettes Edwards et fournit des blocs pistons à Lawler (quand il fournissait ses pistons à Monette, Brett Getzen disait que les seuls pistons en monel fabriqués par sa firme pour Monette ne valaient pas ses pistons standard en maillechort plaqué nickel ...)
• Pour mémoire, Selmer France, qui ne fabrique plus de cuivres depuis fin 2010, a établi fin 2012 une collaboration étroite avec Conn-Selmer/Steinway qui préfigure probablement une cession d'actifs, et n'est plus non plus l'importateur des instruments Bach.
Couesnon appartient à PGM (percussions) et ne fabrique plus que des saxhorns, ses outillages d'origine ayant été détruits dans un incendie en 1979.
Amati (tchèque, qui détient Cerveny (trompettes à palettes correctes et pas chères)), Weril (Brésil) et Jupiter (Taïwan) sont des entreprises indépendantes qui produisent en masse des instruments à bas prix. On trouve aussi chez ces fabricants des instruments de gamme professionnelle à des prix très compétitif, mais qui ne sont guère distribués en France où seul le bas de gamme de ces marques est généralement disponible. Amati fabrique aussi en sous-traitance pour d'autres marques, comme Olds ou les trompettes de poche Conn...
Jinbao est le plus gros fabricant chinois ; il ne vend qu'à des distributeurs qui apposent leur propre marque, tels que Fasch ou Schiller ; Les trompettes Jinbao sont de qualité variable, en raison d'une insuffisance de contrôle, et leur tenue dans le temps est aléatoire, mais on peut faire une bonne affaire si on a de la chance.
Tianjin Shengdi Music Instrument fabrique des cuivres, des saxos et des clarinettes pour divers distributeurs, dont Conn-Selmer (voir plus haut) et Gewa (Allemagne, marque Roy Benson). Gewa est aussi l'importateur des instruments Conn-Selmer, y compris les Bach.
• Zeff était la marque d'un distributeur français qui faisait fabriquer de bons instruments en Chine, mais qui a cessé ses activités.
Tristar est le plus gros fabricant indien, qui fournit une grande part des instruments de très bas de gamme vendus sur e-bay. Ils sont encore loin derrière les chinois pour la qualité et la conception de leurs instruments...

En dehors des marques et fabricants ci-dessus, on trouve des fabrications artisanales de haut de gamme (telles que Monette, Taylor, Smith-Watkins, Calicchio, Eclipse, Galileo, Thein, Josef Monke, Lechner, Schagerl, Degironde, etc.), ou des marques de distribution qui font fabriquer leurs instruments dans des usines non identifiables pouvant se trouver dans n'importe quel pays, comme Advences (marque des magasins "L'atelier des vents"), Winston, Berkeley, Barrington (marque des magasins Woodwinds & Brasswinds), Roy Benson (distribuée par le fabricant d'étuis Gewa), Coleman ou F.E. Olds (la société F.E. Olds, qui a été longtemps un des plus grands fabricants de trompettes, a été liquidée en 1979. La marque a été réactivée récemment, mais les instruments fabriqués aujourd'hui n'ont rien à voir avec ceux qui ont fait la réputation de Olds ; selon certaines rumeurs, ils seraient fabriqués par Amati). Par exemple, la trompette ci-dessus, probablement fabriquée à Taiwan, peut porter la marque Advences, Fasch, Phaeton ou Schagerl ! Avant de vous laisser tenter par une super-affaire sur Internet, vérifiez l'origine de la fabrication de l'instrument. Mais bon, si vous cherchez un instrument seulement pour décorer, vous pouvez acheter une trompette neuve pour moins de 100 € livrée chez vous directement par le fabricant indien !